25.07.19 - Actualités

Philippe Starck & Emeco – Une collaboration conçue pour durer

Comme pour chacun de ses projets, la collaboration entre Philippe Starck et Emeco est née d’une rencontre, une histoire d’amitié. Gregg Buchbinder, PDG d’Emeco a assisté à un discours de Philippe Starck à l’ICFF (Salon Internationale du Mobilier Contemporain) à New York en 1998. À l’issue de la conférence, M. Buchbinder a abordé Philippe Starck. Une première poignée de main, une première  conversation entre deux hommes, deux créateurs honnêtes, qui marqua le début d’une histoire de travail et d’amitié forte et durable. Une collaboration qui permit à Emeco, alors fournisseur de la marine américaine, de devenir l’un des éditeur de mobilier les plus prestigieux.

 

La chaise Hudson, imaginée en 2000 par Philippe Starck pour le Hudson Hotel à New York, est la première nouvelle création de chaise pour Emeco en plus de 50 ans. Avec Hudson, Starck a été l'un des premiers à détourner l'emblématique « Navy chair » dans un cadre plus moderne et avec une vraie vision de création.


"Travailler avec Emeco m'a permis de transformer un matériau recyclé en quelque chose qui n'a jamais besoin d'être jeté - une chaise infatigable et incassable à utiliser et à apprécier pendant toute une vie."

Ph.S

 

Après la Hudson, Starck poursuivi son travail de création pour Emeco, notamment avec les collections Heritage (2001), Emeco Stools (2002), Kong (2003) et Icon (2006). En 2012, Emeco et Starck ont créé la chaise Broom, composée à 90% de déchets industriels récupérés. Une collaboration dans la conception qui évite et élimine les déchets, la chaise Broom allie lignes élégantes et matériaux intelligents.

 

Depuis 20 ans, Emeco et Philippe Starck créent des meubles pour le présent et pour un éventail de futurs imaginaires. En explorant les défis du respect et de la préservation des ressources et de l’environnement, ils unissent leur créativité et savoir-faire technologique afin de repenser la production industrielle, en identifiant de nouvelles sources intelligentes de matière et en réduisant la quantité à utiliser.

 

« Philippe et moi avons toujours convenu qu’il ne s’agissait pas de recyclage, mais de restructuration de la production. Notre objectif est tout d’abord d'empêcher la production de déchets, en utilisant des matériaux rejetés afin de fabriquer des objets qui durent. »

Gregg Buchbinder, PDG d'Emeco

 

Pour plus d'informations: https://www.emeco.net