04.06.13 - Actualités

Philippe Starck projette « MyWorld » dans un monde parallèle

Pour les D-Days 2013, Philippe Starck a confié la mise en lumière du nouveau canapé MyWorld (Cassina) au talentueux artiste sonore Stephan Crasneanscki.

Ainsi, il devient le héro d’une installation et vidéo « transgressives ».

 

Dialogue entre l’objet et son fantasme.

 

« MyWorld est un cocon, une niche, un monde, où égocentré, nous pouvons dans le confort, nous recueillir sur l’ombre de nous-mêmes ou recueillir quelques bribes des nouvelles du monde que l’on dit réel. » Ph S. 

 

« MyWorld, m'a donné envie de jouer sur la transgression, la tradition et le mélange des genres. J'ai souhaité l'accompagner d'une composition électronique, inspirée de notre récente collaboration avec le club Berghain à Berlin. Un canapé comme théâtre où les états s'entrechoquent : suspension, présence, confort, sensualité... Le canapé devient le témoin silencieux et élégant de nos rêves… » Stephan Crasneanscki.